Photographe de dos avec un appareil photo dans les mains

Les limites et alternatives des visites virtuelles Google
30 mars 2018 //


Lorsqu’on parle de moteurs de recherche, Google est sans conteste celui qui revient le plus fréquemment dans la bouche des internautes. Sa position écrasante en la matière et ses multiples investissements dans différents secteurs ont façonné la réputation de ce géant américain. Parmi les innombrables projets, l’un des plus gros est sans doute « Google Street View ». Cette vaste opération a pour but de photographier l’ensemble des rues et enseignes du monde entier pour offrir la possibilité aux internautes d’y naviguer virtuellement à 360°.

Ce concept, aussi révolutionnaire que titanesque, n’a pourtant pas été exploité à son maximum par Google. Offrir le monde entier à portée de clique est une chose impressionnante mais reste poudre aux yeux globalement. Il ne s’agit que de montrer pour montrer en passant outre le potentiel marketing exceptionnel de la visite virtuelle. Faire rêver est très vendeur mais ne suffit pas à lui seul à pousser l’utilisateur à la consommation. Au fil d’une journée, nous sommes tous confrontés à un tas de rêves vendus en affiche par les plus grandes marques. Il n’en résulte pourtant bien souvent qu’une trace dans la mémoire car, au feu-rouge suivant, une nouvelle affiche nous attend. Sur internet, ce phénomène est identique et même largement amplifié. De nombreuses études ont su montrer à quel point l’attention des internautes sur la toile était volatile avec pour pierre angulaire un nombre : 30 secondes de temps moyen de consultation.

Ce qu’il est important à retenir avec cet exemple, c’est qu’un utilisateur est en quête de réponses et que, plus son intérêt sera grand, plus elles seront nombreuses. Prenons le cas d’une personne lambda se promenant dans un restaurant proposé en visite virtuelle par Google. Même si l’établissement lui plait, il n’y trouvera aucune information complémentaire sans avoir à approfondir ses recherches de lui-même. En prenant en compte la tendance volatile de l’internaute, on se rend vite compte du problème que cela peut poser. Ce dernier ira souvent voir ailleurs sans prendre le temps de faire des recherches approfondis, frustré de ne pas avoir accès à la carte de restauration, les horaires d’ouverture/fermeture etc… Pour cette raison, la conversion des visites Google est globalement mauvaise car ces dernières ne sont pas axées sur la notion de retour sur investissement. Il en va de même pour l’ergonomie nécessitant trop de cliques qui ralentissent la visite et la rend peu fluide. Pour une enseigne, elle n’est donc pas intéressante.

Visite virtuelle d’un restaurant réalisée par Google

Cette approche basée sur le ROI est l’essence même de la différence entre la visite virtuelle de Google et celle de l’agence de réalité virtuelle GROUPE VIP 360. En partant de cette capacité à donner aux utilisateurs la possibilité de se déplacer dans un décors dématérialisé, le GROUPE VIP 360 a utilisé son expertise en marketing digital pour adapter l’outil au profit de la conversion. À ce titre, un certain nombre d’innovations ont été apportées à la visite virtuelle pour exploiter son potentiel commercial. L’ajout de contenu (textes, galeries d’images, vidéos, pdf…) pouvant apparaitre au clique de l’utilisateur sur des « points infos » matérialisés graphiquement en est un bon exemple. Grâce à l’implémentation de ces modules,il est ainsi possible pour l’enseigne de donner des précisions sur ses services et répondre aux questions de l’utilisateur (tarifs, lieu, disponibilités…).

Diverses fonctionnalités sont également venues se greffer sur le média le rendant auto-suffisant. Là où une visite virtuelle de Google ne permet pas une démarche complète jusqu’à la consommation, les différents modules de réservation et d’e-commerce du GROUPE VIP 360 ont comblé ce problème. La visite virtuelle permet, grâce à eux, de procéder à l’achat directement sans avoir à passer par des recherches annexes. La conversion en est ainsi optimisée. D’autres fonctionnalités ont été développées afin de répondre à des problématiques de différents secteurs dans une optique de marketing digital. La présence de TripAdvisor afin de consulter les avis d’anciens clients au sein de la visite, la possibilité de changer la couleur des meubles pour mieux se projeter dans l’immobilier… sont autant d’ajouts apportés à la visite virtuelle classique afin de lui donner un véritable intérêt économique pour les enseignes.

Visite virtuelle du restaurant l' »Auguste », réalisée par VIP Studio 360

En conclusion, si la visite virtuelle proposée par Google a été une révolution, elle n’en demeure pas moins incomplète et dénuée d’intérêt d’un point de vue innovation marketing. Devant ce constat et au vu de son potentiel latent, le GROUPE VIP 360 a apporté son expertise en marketing digital afin de l’optimiser dans une optique de conversion et donc de retour sur investissement. La visite virtuelle est ainsi définitivement rentrée dans la liste des outils digitaux les plus performants en terme d’e-commerce.

Pour en savoir plus, téléchargez gratuitement notre livre blanc sur « Pourquoi a visite virtuelle google n’aucun intérêt marketing et quelles sont ses alternatives ? »

Pour ne rien manquer de notre actualité et voir nos réalisations, suivez-nous sur Facebook et LinkedIn

Témoignage

Toute l’équipe a été à l’écoute de nos besoins, très réactive pendant la réalisation du projet et dotée d’un grand professionnalisme. J’ai vraiment apprécié ce dynamisme.

Lucille MARI / Co-Founder, Workhouse Cafe